News - MAFA

MALAGASY ADVANTISTA FRANTSA ATSIMO
malgaches adventistes France sud
Aller au contenu

Plus de temps à genoux, pour mieux rester debout !

MAFA
Publié par dans Littérature ·
Dieu dit : « que la lumière soit, et la lumière fut. » Et les ténèbres ont fui.
 
La lumière s’allume dans le stade. C’est la finale, coupe de l’Univers.
 
 
Le décor est posé, le jardin d’Eden est planté.
 
Le stade est bondé, plein à craquer.
 
Les supporters ont les yeux rivés, fixés, sur ce qui va bientôt se passer.
 
Mais qui va gagner ?
 
 
« Tenez-vous prêt ! C’est ici et maintenant que tout se joue »
 
Tel un match de rugby, les équipes sont sur le terrain prêtent à jouer.
 
Tel un hymne, on entend chanter :
 
« Plus de temps à genoux, pour mieux rester debout »
 
Ces mots résonnent …
 
 
L’arbitre donne le premier coup de sifflet, la partie est lancée.
 
Genèse, exode, lévitique, nombres, deutéronome, trois petits points …
 
Le match bat son plein.
 
Les joueurs ne sont pas là pour blaguer, mais pour gagner.
 
Des points sont marqués, des essais transformés.
 
 
Les minutes défilent, la fatigue s’installe, des fautes sont commises.
 
Certains joueurs semblent à bout de souffle, mais ce n’est que partie remise.
 
Pour les encourager les supporters entonnent alors :
 
« Plus de temps à genoux, pour mieux rester debout »
 
 
Au temps marqué, au moment fixé, le coach fait renter,
 
Le capitaine sur le terrain.
 
Les supporters sont étonnés, restent bouche bée.
 
Le capitaine joue bien, il marque des points.
 
Il joue selon les règles du jeu, Il garde les commandements de Dieu.
 
 
Il fait des prouesses,
 
Feinte de corps, passe à l’aveugle en arrière, block, jeu au pied,
 
Percée dans la défense adverse,
 
Essai transformé.
 
Le score monte, les supporters sont dans la joie, sont en liesse.
 
Son équipe est reboostée, motivée comme jamais.
 
 
On entend dire les commentateurs à la radio :
 
« Le capitaine est au meilleur de sa forme pour cette finale, ça se voit !
 
Il a envie de gagner, il donne tout ce qu’il a.
 
Il n’hésite pas à mouiller le maillot.
 
Son jeu sort véritablement du lot, Il marche littéralement sur l’eau. »
 
 
Numéro 7 dans le dos, il fait honneur au drapeau
 
Du Royaume de Dieu, Il est venu, descendu, parmi nous sur cette terre.
 
Il n’a pas hésité à marcher dans la poussière.
 
Il a revêtu, notre humanité,
 
Pour que nous puissions être appelés,
 
Ses sœurs et ses frères.
 
 
Sur son maillot des noms son inscrit :
 
Lion de la tribu de Juda,
 
Agneau de Dieu, Jésus-Christ, le messie,
 
Yeshoua.
 
 
Le capitaine joue bien, il marque des points.
 
L’équipe adverse veut le stopper à tout prix,
 
Trente pièces d’argent ont suffi.
 
Le ton monte, les esprits s’échauffent.
 
Eux ne respectent pas les règles du jeu, les commandements de Dieu.
 
Tirage de maillot non règlementaire, prise à la gorge,
 
Coup de crampons, coup de fouet.
 
Cloué à la croix, pendu au bois.
 
Mis à terre, mis sous terre. On roule la pierre.
 
Silence dans le stade, trois minutes passent…
 
La tension est à son comble. On appelle les secours.
 
D’un blanc éclatant revêtu, les secours arrivent sans civières.
 
L’ange roule la pierre du tombeau vaincu et dit : « Lève-toi, sort ! Tu as fait le nécessaire ».
 
 
De l’ombre à la lumière, il n’y a qu’un pas.
 
Ecoute Jésus t’appel, il t’ouvre grand ses bras.
 
De l’ombre à la lumière, il n’y a qu’un pas.
 
Ecoute Jésus t’appel, à t’engager par le baptême.
 
N’aie pas peur de l’eau, à l’action de son Esprit-Saint tu naitras de nouveau, tu verras.
 
De l’ombre à la lumière, il n’y a qu’un pas.
 
Tel un nouveau-né, petit bébé.
 
Qui pousse un cri de réjouissance, pour sa nouvelle naissance.
 
Ce sera la fête dans le ciel, tu verras.
 
 
Gagnant ou perdant, choisis ton camps.
 
Tout se joue maintenant, il n’y a plus de temps à perdre mon ami.
 
Choisis Jésus pour ton sauveur, ton seul abri.
 
Gagnant ou perdant, choisis ton camp. La décision c’est maintenant.
 
 
Imagine toi défaite 5,6,7,-0 à PES sur la Play, frère.
 
Tu fais le beau, tu fais le fier.
 
Tu dis : c’est la faute à la manette. J’ai pas vraiment joué, je n’étais pas concentré, je t’ai laissé gagner.
 
Tu fais style le bon perdant, mais au fond t’es dégouté
 
Gagnant ou perdant, choisis ton camps. La décision c’est maintenant.
 
 
Plus de temps à genoux, pour mieux rester debout.
 
Tel est notre devise, un hymne, un chant de victoire.
 
Aujourd’hui dans la mêlée, le genou à terre.
 
Avec les coéquipiers, se serrant les coudes, prêt à pousser pour faire reculer l’adversaire.
 
 
Plus de temps à genoux, pour mieux rester debout.
 
Ou l’évangile des mouvements contraires.
 
Jésus a dit : « Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé. »
 
Jésus a dit aussi : « Celui qui voudra sauver sa vie la perdra. Mais celui qui la perdra pour moi et l’évangile, la sauvera ».
 
 
Pour faire partit des gagnants ? Passage au pied de la croix obligé, impossible de feinter.
 
Le genou à terre, dans la prière.
 
Tout abandonner au pied du sauveur, pour un jour espérer,
 
Ramener la coupe à la maison du Père.
 
Dans le royaume de Dieu où tout est amour, gloire et beauté,
 
Dans la justice, la vérité et la sainteté.
 
 
Sache que Jésus est prêt à pardonner tout tes péchés,
 
Transgression des 10 commandements, péchés mignons, trop de télé,
 
Intempérance, convoitise de la chaire et de l’esprit, et autres abus en tout genre.
 
Genre, fait pas style que tu n’as pas compris.
 
Jésus est prêt à te remplir de son Esprit,
 
Et te rendre vainqueur de toute tendance au péché.
 
Il n’y a qu’à demander et il vous sera donné.
 
 
Plus de temps à genoux, pour mieux rester debout.
 
Aujourd’hui dans la mêlée, le genou à terre
 
Avec les coéquipiers prêts à pousser, pour faire reculer l’adversaire.
 
Un jour il y a quelqu’un qui m’a dit … qu’importe la situation prie.
 
Pour ton mariage, ton couple, tes enfants, ta famille, met toi à genoux et prie.
 
 
Ce match est à terminer, ce match est à gagner.
 
Nous avons des points à marquer, des supporters pour l’équipe du Sauveur à rallier.
 
Quand le juge arbitre sifflera le coup de sifflet final et dira d’une voix forte : « s’en est fait !».
 
De quel côté seras-tu ? Gagnant ou perdant, choisis ton camps.
 
La décision c’est maintenant.
 
 
Plus de temps à genoux, à rechercher la volonté de Dieu.
 
Plus de temps à genoux, à demander l’action de son Esprit.
 
Plus de temps à genoux, aux pieds de Jésus à vouloir refléter son caractère.
 
Plus de temps à lire la Bible, Sa Parole.
 
Plus de temps à rechercher le royaume de Dieu et sa justice. Pour que toutes choses nous soient données en plus.
 
 
Pour mieux rester debout dans l’adversité, les difficultés.
 
Pour mieux rester debout quand le match sera terminé.
 
Plus de temps à genoux maintenant,
 
Pour mieux rester debout quand Jésus viendra chercher les gagnants, les rachetés.
 
Accompagné des myriades d’anges sur les nuées.
 
La paix dans le cœur, le sourire aux lèvres, le visage rasséréné.
 
Direction la maison du Père !  

 
 
Jonathan De Laere



SIEGE SOCIAL:

169 Chemin de Sous la Ville
74380 Cranves Sales
FRANCE
EQUIPE 2019-2021

Nicole Andriamananaivo , Présidente
Kaleba Razakamahefasoanirina, Secrétaire
Gino Razafindreza, Trésorier
COORDONNEES

Tél. 06 19 02 22 19
ou 07 81 19 45 54
Retourner au contenu